Logo-tigre-instinct-du-fauve

Intro reproduction du tigre

Le tigre est un redoutable prédateur qui est grandement admiré à travers le monde pour sa fourrure mais aussi pour ce qu’il inspire comme la force, la confiance en soi, la loyauté et encore bien d’autre chose selon les cultures. Cependant, malgré toute sa puissance et son charisme, il n’en demeure pas moins mortel comme tout à chacun !  Son espérance de vie à l’état sauvage est estimée à 12ans et peut aller jusqu’à 26ans si ce dernier est détenu en captivité dès son plus jeune âge. Il lui est donc nécessaire de ce reproduit, comme pour tout être vivant et étant un mammifère ce procédé nécessite bien entendus deux membres de l’espèce de sexe opposé (une femelle et un mâle).

La boutique Instinct du Fauve va durant cet article entrer dans l’intimité du fauve afin d’y découvrir les tenants et aboutissements du cycle reproducteur de cette bête royale.

t-shirt tigre reproduction du tigre

Une première chose à connaitre est l’âge à partir duquel le corps de ces félins est suffisamment mature pour pouvoir engendrer la vie. On note une différence notable d’un genre à l’autre ; les femelles sont en moyenne fécondable autour de leur 3ème année, tandis que les mâles quant à eux devront attendre d’atteindre leur 6ème année pour être fertile. Ces derniers se retrouvent alors durant la période où la femelle est en chaleur pour s’accouplé, amenant ensuite à une gestation en moyenne de 3 mois avant l’arrivée des petits tigres.

C’est ainsi que durant les prochaines lignes nous allons approfondir cette période de reproduction en passant de l’accouplement à la période de gestations, puis de la naissance jusqu’au développement de l’âge adulte et de fait bouclé la boucle. Mais avant cela laisse nous te faire découvrir notre large collection de tee-shirt à l’effigie du tigre ! Un moyen simple et efficace d’adopter un look sauvage et d’exprimer le fauve qui est en toi ! Il y en pour tous les gouts alors chasses celui qui te correspond en cliquant sur l’image ci-dessous !

reproduction du tigre

La reproduction du tigre

Les tigres sont des bêtes qui ne sont pour ainsi dire pas des modèles de sociabilité. Le seul lien social que l’on retrouve au cours de la vie du tigre est celui de la mère envers ses progénitures. En dehors de ce cas, mâle comme femelle ne se rencontre pas, hormis lors des périodes d’œstrus qui correspondes aux cycles de chaleur que peut avoir la femelle et ce pour un échange qui ne durera que le temps des ébats. De ce fait le fauve rayé appartient donc aux espèces polygames.

Les habitudes de reproduction de ces félins à la fourrure orange et rayé, peuvent présenter quelques différences d’une sous-espèce à l’autre, mais certaines pratiques restent standards avec chacune. Pour ce qui suit nous allons maintenant aborder plus en détail les périodes d’œstrus et d’accouplement du fauve.

affiche tigre reproduction du tigre

Périodes de Reproduction du Tigre

Une féline peut entrer en phase d’œstrus toutes les trois à neuf semaines. C’est durant cette période que la femelle est pleinement réceptive et capable de concevoir des petits, un phénomène qui s’estompe après trois à six jours consécutifs. Elles ont par ailleurs la capacité d’avoir des poussées de chaleur plus durable selon les climats, comme cela est le cas pour les diverses zones tropicaux où ces dernières peuvent s’étaler tout au long de l’année. Néanmoins on note tout de même que dans ces climats, un pic apparait durant les périodes plus rafraichies que l’on retrouve durant les mois de novembre à avril en règle générale dans ces secteurs.

Au sein des régions tempérées, les tigresses ne débuteront pas leurs phases d’œstrus avant les mois d’hiver pour pouvoir se reproduire.

coussin tigre reproduction du tigre

Ce que l’on peut nommer saison des amours et une période qui se déroule autant durant certaine période comme nous venons de le voir ou bien de manière plus étalée sur l’année comme vue précédemment. Ce sont donc des mammifères sensibles à leur climat et qui s’adapte en fonction de ce dernier jusque dans leur cycle d’accouplement.

L’entrée dans la période d’œstrus est gage pour la femme de bouffé de chaleur. Elle poussera alors régulièrement des gémissements afin de signaler son état aux différents males qui roderaient non loin, pour bien entendu que ce dernier vienne ensuite lui faire la cour. Elle pose aussi de nombreux marquages olfactifs de manière plus fréquente qu’à l’accoutumée afin d’être facilement traçable si toute fois un males passé dans une zone qu’elle aurait quitté depuis longtemps.

reproduction du tigre

 

La phase d’accouplement durant la période de reproduction du tigre

Une fois que la male, après avoir suivi les traces et appel d’une femelle se retrouve enfin face à cette dernières, les deux fauves vont entamer une petite danse de séduction. La cour que ce livre ces deux félins est plutôt insolite puis qu’elle consiste en un échange de petite morsures et frottement l’un à l’autre.

Si la femelle accepte le mâle, cette dernière prendra une position bien précise pour que son partenaire puisse la monter. Cette position de validation consiste à se rabaisser en fléchissant l’arrière -train et en tendant ses pattes avant. Ainsi le tigre pourra monter et pénétrer la femelle facilement, ce dernier lors de l’éjaculation aura aussi la fâcheuse manie d’attraper avec sa gueule la peau du cou de sa partenaire.

reproduction du tigre

À la fin de l’acte, qui ne dure pas plus de quelques secondes et peut être répété jusqu’à 30 fois, la tigresse se retourne agressivement et tente de frapper son compagnon avant qu’il ne se repose. Ce n’est qu’à la fin de l’œstrus que le mâle cherchera une autre partenaire.

 

La gestation durant la reproduction du tigre

Après la reproduction vient la gestation ! Celle-ci va durer entre 93 et 114 jours, pour une moyenne se situant aux alentours des 103 jours. Il reste difficile d’identifier une tigresse enceinte puisque son ventre ne commencera à grossir que durant les 10/12 derniers jours de sa grossesse.

Suite à son état de grossesse et plus particulièrement durant les derniers jours de cette dernière, la féline va rechercher un lieu sûr afin d’éviter tout éventuelle menace de prédateur lorsque son accouchement débutera. C’est une phase où bien évidemment même une bête aussi puissante que peut l’être un tigre, reste de faiblesse et d’inaptitude à défendre efficacement ces futures progénitures ou bien elle-même. Ceci aura également pour effet de protéger les nouveau-nés de l’infanticide qu’exerces certains fauves mâles.

Comme nous l’avions mentionné en début d’article, le porté chez les fauves se compose en moyenne de 2 à trois petite, mais peut atteindre jusqu’à 7 bambins. Ces derniers naissent souvent dans une grotte, une crevasse ou bien même dans certaines hautes herbes, avec une vision extrêmement réduite pour ne pas dire aveugles. De ce fait ils sont alors intégralement dépendants de leur mère durant les premières semaines de leur existence, créant ainsi un puissant lien social avec cette dernière qui demeura stable jusqu’à leur total indépendance.

Cycle de vie pendant la reproduction du tigre

Après cette période d’œstrus et de reproduction passé, les petits voient enfin le jour afin de faire perdurer l’espèce ! Il est maintenant temps pour la féline de les élever pour qu’il puisse devenir des tigres à part entière eux aussi ! De ce fait elle devra leur à repérer et chasser leurs proies afin de se nourrir. Néanmoins, peu de bébés tigres survivent jusqu’à l’âge adulte, pourquoi ? Nous allons voir ça par la suite.

Le cycle de vie d’un bébés félin rayépendant la reproduction du tigre

Durant les huit premières semaines de leur vie, les petits fauves resteront cachés et protégés dans une tanière confortable que leur mère leur aura préparée en amont de leur naissance. La tigresse commencera par les allaiter, puis progressivement, leur apportera des aliments solides passé les 6 à 8 premières semaines de leur existence.

Une fois que deux mois se seront écoulé, les jeunes fauves seront autorisés à s’aventurer en dehors de la tanière. Puis les prochains mois seront intégralement consacrés à l’apprentissage de la chasse et de leur survie dans ce milieu qui est maintenant le leur afin de s’y mouvoir seul dans l’avenir le plus longtemps possible. Une pratique qui sera exercé autant de par l’observation que de par la pratique.

Lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 mois environ, ils sont généralement enfin parés pour chasser une proie sans aide maternel, mais ce n’est que passé deux années et demi qu’ils prendront définitivement leur envol et quitteront leur tanière de naissance. Cependant, de nombreux tigre n’atteignent malheureusement jamais l’âge adulte !

Pour quelle raison ? A cette question on retrouve plusieurs facteurs tel que la rencontre du fauve avec des prédateurs de d’autre race ou encore les inondations, les incendies mais, le plus fréquent reste les tigres mâles. Car ces derniers viennent fréquemment contester le territoire détenu par leur géniteur afin de le conquérir et d’agrandir le leur, pour un terrain de chasse plus étendu et ainsi obtenir un nombre de proie supérieur. En faisant ceci, ils peuvent tomber sur les progénitures et ainsi les tues avant même qu’ils ne puissent devenir de future menace. Ils peuvent également agir ainsi afin de réactiver la phase d’œstrus de la femelle et de pouvoir s’accoupler plus rapidement avec elle.

statue tigre reproduction du tigre

On estime qu’environ 34 % des petits tigres meurent durant la 1ère année et 29 % au cours de la seconde ! Donnant un total de 63 % de tigre qui ne dépassent même pas les 2 ans. Malgré de venir d’une race de prédateur le petit du tigre reste très vulnérable dans son milieu naturel.

Le cycle de vie d’un fauve Adultependant la reproduction du tigre

Pour ceux qui atteigne l’âge adulte et quitte le nid familial, soit tout fauve ayant foulé cette terre plus de deux ans, devront à leur tour procréer pour faire perdurer l’espèce. Comme nous l’avons mentionné précédemment les femelles seront fertile dès leur troisième année tandis que pour les mâles ces derniers devront attendre leur sixième année avant de pouvoir prétendre à la belle (ou la bête, question de point de vue).

Les tigresses vont malgré leur indépendance rester plutôt proche de leur mère, même si dans l’avenir ces dernières n’auront plus aucune relation directe entre elles. Tandis que pour les tigres eux, vont très largement s’éloigner afin de s’attribuer un certain territoire.

Pour ce qui est des tigres en captivité, il apparait évident que ces derniers vivent plus longtemps, car ils ne sont pas menacés par les diverses menaces externes quel soit d’origine naturel ou humaine. Et ils bénéficient en plus d’assistance médicale ainsi que d’un apport nutritionnel suivit et régulier. De ce fait un fauve dans de tel condition peut atteindre une espérance allant jusqu’à 26 ans. A contrario ceux qui se trouve à l’état sauvage, doivent mener de dur combat pour pouvoir survivre au quotidien, expliquant ainsi l’écart de durée de vie qui est en moyenne de 10 ans.

bague oeil de tigre reproduction du tigre

Conclusion sur la reproduction du tigre

Au final les cycles de reproduction du tigre son déterminé selon les périodes d’œstrus de la femelle qui peuvent être régulier tout au long de l’année ou limité lors d’une saison hivernale et printanière. Seul moment où ces félins rayés ce réunissent, en-dehors de cela l’animal reste une bête solitaire.

Son cycle de vie est relativement simple. La tigresse n’offre qu’une portée de deux ou trois petits. Une fois que les petits viennent à naître, ils dépendent entièrement de leur mère pour se nourrir et pour ensuite apprendre la chasser. Après 2-3 ans passés, elle laisse ses jeunes petits partir seuls et prendre leur envol. Au fil du temps, les tigres s’améliorent et deviennent enfin des adultes qui continueront à vivre seul.

Le tigre est un mammifère qui possède une forte capacité de régénération sur sa population. Cependant, les menaces qui pèsent sur lui, notamment celles causées par l’Homme réduises fortement cette capacité au point même de mener parfois une sous-espèce à l’extinction comme ce fut le cas pour le tigre de Bali, le tigre de Java ou encore le tigre de la Caspienne.